Nouveauté

Rôle d'évaluation municipale

Consultez le rôle d'évaluation pour obtenir divers renseignements en lien avec les propriétés sur notre territoire tels que valeur municipale, numéro de lot, superficie, etc.


 Pour connaître les appels d'offres de la municipalité


Bulletin"Le Mayolois"

Juillet 2017


Livre souvenir 150e

Des copies sont toujours disponibles gratuitement pour les citoyens de Mayo (si vous n'avez pas eu votre copie)

Pour des copies supplémentaires ou si vous n'êtes pas citoyen de Mayo : 20$ plus frais postaux

L'histoire de la municipalité



Barn at Sunrise
Photo de Jim McEachern
www.hawklakestudio.comBarn at Sunrise Photo de Jim McEachern www.hawklakestudio.com

En 1864 est fondée la « Municipality of the Parish of St. Malachy » dans la partie nord du canton de Lochaber dans la vallée de l'Outaouais. Des colons canadiens mais aussi Irlandais catholiques développent cette petite communauté rurale dans une superbe vallée au coeur de la forêt. Au pays des ancêtres, dans le comté de Mayo en Irlande, la Vierge serait apparue en 1879 dans l'église du petit village de Knock. Depuis, la petite église irlandaise est devenue un haut lieu de pèlerinage : « Our Lady of Knock ». En 1949, après un voyage au pays ancestral, le curé de Mayo, l'abbé Clément Braceland fait construire à Mayo une réplique du célèbre sanctuaire et lui donne le même nom. On peut encore le visiter aujourd'hui.

 

C'est durant les travaux d'érection de cette église que les membres du conseil municipal ont décidé de modifier le nom de la municipalité. Le 18 septembre 1954, la municipalité nonagénaire de Parish of St. Malachy devient la municipalité de Mayo.


La fabrication de la potasse à partir des cendres de la combustion du bois fut comme à d'autres endroits dans la région une économie d'appoint pour plusieurs colons. Aujourd'hui, la petite communauté, outre l'agriculture et la foresterie, peut compter sur la présence de la Réserve écologique de la Forêt-la-Blanche. Ce centre d'interprétation de la forêt est rempli de découvertes pour les visiteurs de tous âges.

Origine et signification                   

Établis vers 1807, les premiers habitants de cette municipalité outaouaise, située à une douzaine de kilomètres au nord-ouest de Thurso, avaient pour patrie l’Irlande et l’Écosse. En conséquence, il apparaissait naturel d’identifier la municipalité de paroisse établie en 1864 Saint-Malachy, nom tiré de la mission ouverte en ces lieux en 1854, puisque Malachie (1094-1148) a été primat de l’Irlande et l’un des saints les plus populaires de ce pays. On le connaît davantage de nos jours pour ses Prophéties sur les papes, document apocryphe rédigé dans la seconde moitié du XVIe siècle. Lors de la modification du nom municipal en 1954, la même thématique a été respectée puisque le choix s’est porté sur Mayo, nom du bureau de poste entre 1866 et 1926 et aussi nom d’un comté de la république d’Irlande, dans la province de Connacht.  En irlandais, Magh-eo, devenu Mayo, a pour sens : la plaine des ifs. 

 

Le village irlandais de Mayo a été anciennement un siège épiscopal et saint Colman, mort en 676, y a fondé un monastère. En 1992, la dénomination collective Mayolois, Mayoloise a été sanctionnée par les membres du conseil municipal à titre de gentilé « officiel » pour identifier les citoyens de l’endroit.

Source :  Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de la toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d’un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d’un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Site internet :  www.toponymie.gouv.qc.ca